Il n’y a pas dans DASA de définition unique de la sobriété, car les formes que prend la dépendance affective et sexuelle sont très variées selon les individus. Quoi qu’il en soit, chaque membre identifie, à l’aide du programme DASA, la forme que revêt sa dépendance en ce qui le concerne personnellement et devient « sobre » lorsqu’il s’abstient d’agir dans ses propres comportements dit « limites ».​

Les comportements limites sont tous les actes sexuels ou émotionnels qui une fois engagés conduisent à la perte de contrôle de leur nombre, de leur fréquence ou de leur durée. Ils entrainent des conséquences autodestructrices de plus en plus graves.

Nous tenir à l’écart de ces comportements est la définition de notre sobriété.