Dans les domaines affectifs et sexuels, les comportements de dépendance peuvent être tantôt à tendance « boulimique », tantôt « anorexique », parfois les deux alternativement.

L’anorexie est définie comme un comportement d’évitement compulsif de l’intimité avec soi-même et avec les autres.

Trois formes d’anorexie ont été identifiées et peuvent plus ou moins nous affecter : l’anorexie sociale, sexuelle ou affective.

Tôt ou tard, nous nous rendons compte que nous vivons des vies vides d’affection depuis longtemps.
Contrairement aux autres compulsions, le passage à l’acte de l’anorexie ne se voit pas nécessairement et ne fait pas de vague.
Nous prenons conscience que nous suivons une politique fixe qui nous fait craindre les autres et que nous avons développé des stratégies pour les tenir à distance, et ce peut-être depuis toujours.

Peu importe les différences ou la solitude que nous ressentons, demander de l’aide et nous ouvrir aux autres dans les réunions DASA nous permet de nous rétablir de notre maladie.